Articles des groupes "Gouesnou pour vous" (majorité) et "AGIS" (conseillers municipaux n'appartenant pas à la majorité).

Expression d’avril 2017

Gouesnou pour vous (article de la majorité)

2014-2017 : bilan de mi-mandat, trois années actives

Comment résumer en seulement quelques phrases trois années de travail ? Il faut se rendre à l’évidence, cet exercice est tout bonnement impossible. Revenons donc sur ce qui donne corps à la politique municipale depuis 2014.

Une équipe. Ces trois années sont d’abord celle d’une équipe composée d’élus et de personnes qui veulent et prennent plaisir à travailler ensemble. Stéphane Roudaut a d’abord recherché de la compétence mais aussi cette faculté à devenir membre d’un « collectif » comme on dit dans le jargon sportif.

Une méthode et une organisation. La méthode mise en œuvre se fonde tout d’abord sur la rigueur dans la gestion courante, dans la justification des dépenses, dans l’évaluation précise des projets et la réalisation d’économies en matière de gestion. Elle s’appuie aussi sur la concertation et l’information. Toute la stratégie interne, entre les élus et les services a été revue pour rendre plus efficace l’organisation municipale.

Un projet. Le projet que nous portons est raisonnable et ambitieux à la fois. Il s’agit de consolider, d’adapter, de préparer, Gouesnou aux enjeux de notre époque. Il n’est pas question de s’affranchir des réalités budgétaires et de proposer des investissements disproportionnés.

Tout notre projet s’articule autour de besoins clairs et identifiés. C’est cette analyse qui nous permet d’investir de façon cohérente, dans le cadre d’un programme établi, d’un schéma, dans la rénovation et l’agrandissement des équipements existants : le gymnase Jean-Gourmelon, le Parc municipal du Crann, la Salle de Kerloïs et demain le centre Henri-Queffélec, puis l’école du Château-d’Eau.

Nos objectifs sont clairs et établis depuis notre élection. Nous n’avons pas varié. Préserver la qualité de vie à Gouesnou ; renforcer l’attractivité et accompagner les porteurs de projet publics et privés ; favoriser un développement démographique harmonieux ; travailler en confiance au sein de Brest métropole et maintenir les capacités budgétaires sont les objectifs que nous poursuivons et entendons défendre jusqu’en 2020.

 

 

AGIS (article des conseillers municipaux n’appartenant pas à la majorité)

Début 2017 avait lieu la séance du conseil municipal portant sur le vote du budget de notre commune. Nous avons voté contre ce budget et contre l’augmentation des taux d’imposition 2017.

En tant qu’élus minoritaires, notre rôle n’est pas d’être dans l’opposition permanente et systématique mais de défendre les intérêts des Gouesnousiens et de porter les valeurs de solidarité et de progrès auxquelles nous sommes attachés. Lors de ce conseil, nous avons souligné la baisse notable des charges à caractère général. Nous avons également salué le travail réalisé afin de maintenir et de valoriser le patrimoine communal existant, qui, nous tenons à le rappeler, émane des engagements des municipalités précédentes. Nous avons aussi voulu mettre en exergue la qualité du travail réalisé par le personnel de notre commune.

Cependant, nous avons regretté de voir, à nouveau, les impôts augmenter : après une hausse de la part communale de 5% en 2016, une nouvelle hausse de 1.6% est observée cette année. La question que nous posons est simple : qu’est ce qui justifie de telles hausses ? En effet, il a été indiqué que de nouvelles recettes fiscales liées à l’urbanisation de notre commune étaient prévues et qu’il n’y aurait pas de nouvelle hausse des taux d’imposition jusqu’à la fin du mandat (conseil de novembre 2016). Aucune inquiétude n’était donc à avoir quant à la capacité de notre commune à s’autofinancer pour ses futurs projets d’investissement… Néanmoins, aujourd’hui, nous faisons le constat que c’est aussi en partie grâce à l’effort des contribuables gouesnousiens que l’épargne de notre commune croît. En parallèle, à l’aube de cette 4e année de mandat, nous souhaitons indiquer que les projets actuellement en cours sur notre commune sont essentiellement de nature privée : crèche, logements de la Villa verte, logements BMH, etc.

Enfin, en cette période d’élections, et à la suite du vote du budget, nous souhaitons rappeler, en tant qu’élus, l’importance du travail du personnel travaillant au sein des collectivités. Nous restons convaincus que le service public est et doit rester un acteur clef de notre société : il est le patrimoine de ceux qui n’en ont pas.

 

 

 

Partager cette page sur :