Avec l’arrivée de Marie-Laure Visdeloup depuis le début de l’année 2017 au service Jeunesse, la Ville de Gouesnou poursuit son action dans la ferme volonté de proposer aux jeunes Gouesnousiens un accompagnement dans leurs projets, qu’ils soient personnels ou professionnels, individuels ou collectifs.

Enfance et Jeunesse

Publié le mercredi 10 octobre 2018

 

Depuis presque deux ans maintenant, les jeunes Gouesnousiens connaissent bien Marie-Laure Visdeloup, l’animatrice de la Ville de Gouesnou, qui sera désormais accompagnée par Jordan Hidalgo, en formation BPJEPS jusqu’en 2020. Cette fois encore, la 3e édition des rendez-vous d’Askip’ propose des temps de formation et d’accompagnement aux jeunes Gouesnousiens de 14 à 25 ans durant les vacances d’hiver.

Ces formations ont pour objectif de donner des outils à nos jeunes pour les aider à entrer dans la vie active, insiste le maire, Stéphane Roudaut. Il ne s’agit pas de simples temps d’information générale, mais de véritables formations, dispensées par des professionnels, avec des mises en application concrètes. Dans le fond, pourquoi avons-nous créé Askip’ ? Ce programme s’adresse à une catégorie très vaste de jeunes âgés de 14 à 25 ans. Mais ce sont bels et bien ces jeunes, dans cette tranche d’âge en particulier, qui jouent leur orientation, leur formation, leurs premières expériences professionnelles, bref, leur avenir ! Et je tiens à adresser un message très positif à chacun de ces jeunes. Je veux qu’ils sachent que nous avons confiance en eux et que nous croyons en la réussite de chacun d’entre eux et quelle plus belle illustration de cette confiance que celle de laisser nos vies entre leurs mains en leur permettant de réaliser la formation aux premiers secours ? On ne peut pas d’un côté prétendre que la jeunesse ne s’engage pas et, dans le même temps, ne pas leur proposer des opportunités. Alors, nous leurs donnons les moyens de le faire, et j’en fais une question très personnelle.

Les formations PSC1 et baby-sitting peuvent aisément être valorisées sur leurs CV. Ces deux formations sont d’ailleurs très liées, rappelle Monique Guiavarc’h, adjointe déléguée à l’enfance et à la jeunesse. Les parents qui font garder leur enfant seront forcément plus enclins à choisir un jeune qui a suivi la formation baby-sitting mais aussi la formation aux premiers secours.

Au-delà de ces temps forts, le service Jeunesse accompagne les 14-25 ans tout au long de l’année dans la construction de leurs projets, poursuit Monique Guiavarc’h. Marie-Laure Visdeloup et Jordan Hidalgo ont un rôle d’accompagnement qui va au-delà de la simple animation. Au quotidien, ils aiguillent les jeunes, leur donnent des contacts, suivent l’avancement des projets et savent tirer la sonnette d’alarme si les délais ne sont pas respectés. Il ne s’agit pas pour Marie-Laure et Jordan de faire en lieu et place des jeunes, mais au contraire de les aider à avancer sur la voie de l’autonomie.

 

 

Le programme

Le forum ASKIP’ propose plusieurs ateliers gratuits et encadrés par des professionnels du 22 octobre au 3 novembre. (Tous les rendez-vous sont gratuits)

  • Lundi 22 octobre : Formation PSC1 – Premiers secours
  • Mardi 23 octobre : Information BAFA
  • Vendredi 26 octobre : Formation baby-sitting
  • Lundi 29 octobre : Comment rédiger une première candidature ?
  • Mardi 30 octobre : Visite du Bureau Information Jeunesse de Brest (BIJ)

Dépliant Askip#3

 

Pourquoi le nom ASKIP’ ?

Il s’agit tout simplement de la contraction d’ « à ce qui paraît », locution très utilisée par les jeunes.

Ce forum a été créé pour lever les doutes que pourraient avoir les jeunes sur certaines problématiques : « à ce qui paraît, si on a 16 ou 17 ans et que l’on habite Gouesnou, on peut faire la formation PSC1 gratuitement ».

 

 

Partager cette page sur :